Implantée à Mont-Joli depuis plusieurs années, l'étude « Les Notaires Michaud Charbonneau Heppell inc. » n'a pas toujours été connue sous ce nom; voici quelques étapes de son histoire.

Le tout a commencé le 2 mai 1970 alors que le notaire Jacques Michaud a été assermenté à titre de notaire et qu'il a décidé de quitter la Beauce pour venir s'établir à Mont-Joli afin de travailler avec le notaire Claude Gagnon. Après quelques mois seulement, les deux hommes se sont associés pour devenir « Gagnon et Michaud notaires », nom qui fut conservé de 1970 à 1980.

En 1978, le notaire Bernard Charbonneau se joint l'étude de « Gagnon et Michaud, notaires »,  mais son lieu de travail est à Matane, où l’étude détient un bureau. Rapidement, Me Charbonneau est rapatrié à Mont-Joli et travaille une journée par semaine au bureau de Sayabec. Le point de service de l’étude est désormais situé au 117B, rue Principale à Saint-Moïse. Me Charbonneau se rend à ce point de service tous les jeudis et Me Heppell les vendredis sur rendez-vous.

En 1980, Me Charbonneau devient associé et l'étude est alors connue sous le nom de « Gagnon, Michaud et Charbonneau, notaires ».

De 1986 à 2002, quelques notaires ont joint puis quitté l'étude tant à titre de salariés que d'associés, mais seulement Me Jacques Michaud et Me Bernard Charbonneau ont décidé de continuer la route et l’étude fut connue, à compter de 2002, sous le nom de « Michaud et Charbonneau, notaires ».


Afin de préparer son départ à la retraite, le notaire Michaud décida en 2011 d'approcher Me Nadia Heppell, déjà notaire depuis 7 ans et pratiquant à Causapscal et Amqui, pour acquérir son greffe et s’occuper de sa clientèle. De là est née l'étude « Les notaires Michaud, Charbonneau, Heppell inc. » que vous connaissez actuellement.

Après 44 ans de pratique dévouée à Mont-Joli et dans la Mitis, Me Jacques Michaud a officiellement pris sa retraite du notariat le 30 avril 2014. Nous lui souhaitons la plus belle des retraites, car il le mérite bien.


En novembre 2013, Me Christine Landry, notaire s’est jointe à l'équipe de l'étude et en juin 2014, l’étude accueillait Madame Élodie Brisson à titre de stagiaire en notariat, afin d'obtenir son titre de notaire en 2015.